Assurance pno proprietaire

L’Assurance Propriétaire Non Occupant (PNO)

Vous souhaitez souscrire une assurance Propriétaire Non Occupant ? Nous vous recommandons dans ce cas d’utiliser notre comparateur en ligne d’assurances PNO. Notre outil, gratuit, sonde les meilleures offres du marché à votre place et vous propose, en quelques minutes, plusieurs devis adaptés à votre profil. Vous n’avez plus qu’à choisir le contrat de votre choix !

Comparez les offres ! Cela vous donnera une idée des garanties et prix en vigueur sur le marché et vous pourrez ainsi choisir le meilleur contrat. Notre comparateur en ligne d’assurance PNO peut vous aider dans cette démarche. Méfiez-vous également

  • des exclusions de garanties,
  • délais de carence,
  • franchises
  • et plafonds d’indemnisation.

Nous vous expliquons ce qu’est l’assurance du propriétaire non occupant.
– L’un de vos locataires est responsable du sinistre : vous n’êtes pas sûr que son assurance couvrira correctement votre maison (surtout s’il a souscrit une assurance à couverture minimale).
– Un de vos locataires est victime d’un sinistre (il n’est pas responsable) : c’est l’assurance du propriétaire (vous) qui intervient, pas celle du locataire. Cela se produit, par exemple, lorsqu’un gel provoque l’éclatement d’un tuyau dans un logement.
– Lorsqu’il y a un vide entre deux locataires : si le logement n’est pas occupé entre le départ d’un locataire et l’arrivée du suivant, le logement n’est pas couvert si un sinistre survient pendant cette période.

L’assurance propriétaire non-occupant est-elle obligatoire ?

Elle est obligatoire pour les copropriétaires. L’assurance propriétaire non occupant est une assurance multirisque habitation ( MRH). Ce type de contrat multigaranties permet de protéger le patrimoine immobilier et les dommages causés à l’occupant ou aux tiers en cas de sinistre : il peut s’agir notamment d’un incendie, d’un dégâts des eaux, d’une catastrophe naturelle, etc… Les garanties dépendent de la formule choisie.

Afin de choisir la formule la plus adaptée aux besoins du bailleur, il importe de consulter le contrat déjà souscrit par le locataire et de vérifier les garanties applicables via les assurances de copropriété. Le propriétaire non occupant pourra alors opter pour les clauses les plus adéquates.

Une fois qu’un propriétaire a bien listé les garanties qu’il souhaite, et comparé avec celles de son locataire ou avec celles comprises dans l’assurance de la copropriété, il peut aussi réaliser un comparatif des tarifs des contrats d’assurance propriétaire non occupant en ligne. Là encore, les sites comparateurs sont nombreux sur Internet, et permettent de choisir la meilleure offre au meilleur prix.

Comme pour tout autre contrat, vous devez bien lire les conditions de mise en œuvre d’assureur pno avant de mettre votre signature.

L’assurance des non-occupants (PNO) est un type d’assurance de responsabilité civile. Elle a pour but de protéger le propriétaire d’un bien mis à disposition dans le cadre d’un bail (location) et utilisé à titre purement gratuit par un tiers ou laissé vacant, contre les risques éventuels.
Un non-occupant est une personne physique ou morale, titulaire du titre de propriété d’un bien immobilier, qui ne l’occupe pas lui-même, car il est location, ou vide, ou fait l’objet d’une convention de libre possession.

  • Assurance pno c’est quoi ? L’assurance du propriétaire non occupant interagira avec d’autres assurances couvrant le bien : l’assurance du locataire, qui couvre ses biens personnels et sa responsabilité en tant que locataire, et l’assurance du copropriétaire, qui couvre les parties communes, généralement au minimum. L’assurance d’un propriétaire pour le bien qu’il possède personnellement comme résidence principale ne s’étend jamais automatiquement à ses autres biens.
    L’assurance PNO est toujours recommandée pour tous les propriétaires non occupants, sauf pour les biens en copropriété. Son coût modeste est rapidement amorti avec le loyer et protège efficacement le bailleur. Le risque locatif est important, tant pour les maisons que pour les immeubles, et les bailleurs ignorent souvent les limites de la garantie ou les franchises de l’assurance du locataire.
  • Remédier à une couverture insuffisante ou défaillante des locataires
    Faites le point sur votre couverture : lorsque votre propriété est un appartement, avez-vous besoin de cette couverture pour vos aménagements extérieurs ?

Info pratique :

Si le propriétaire déclare ses revenus immobiliers, le montant de la prime d’assurance est considéré comme une dépense (charge) déductible pour les autorités fiscales.