Assurance malus assurance auto – Assurance auto malus-Assurance auto malussé

Assurance auto

Assurance Auto Malus

Conséquence en cas de Sinistre :

L’assureur est en droit de mettre fin à votre assurance auto avec un préavis de 2 mois chaque année. Le fait d’avoir une résiliation d’assurance pour malus, vous porte préjudice, car vous devez déclarer a la nouvelle compagnie, que vous êtes résilié pour sinistres au bout d’une année et cela va avoir un impact sur votre future cotisation annuelle, ou un refus de la plupart des assureurs traditionnel d’assurer votre automobile.

Il existe deux catégories de sinistres, ceux qui impactent votre bonus-malus et les autres.

Les types de sinistres qui impactent votre malus auto

Lorsque votre responsabilité est engagée dans un sinistre auto, votre malus est impacté. Vous avez connu de nombreux sinistres, cumulé du malus et votre contrat d’assurance auto est devenu trop cher pour vous ? Saviez-vous qu’il existait des contrats d’assurance pour les conducteurs malussés ? Ne subissez plus les tarifs majorés de votre assureur auto et observez les prix de ces contrats : vous verrez qu’un conducteur malussé peut s’assurer en évitant de payer des primes anormalement chères !

En savoir plus sur l’assurance auto résilié pour non paiement, impayé ou sinistre

Le bonus comme le malus agit à la manière d’une récompense ou d’une punition liée à votre conduite. Cet état des lieux intervient chaque année, au moment de l’échéance de votre contrat (à sa date d’anniversaire). Aussi appelé coefficient de réduction-majoration, il est calculé selon les sinistres – ou non – provoqués durant l’année précédente.

Vous avez sur votre assurance un coefficient crm de 1.18, comme un jeune conducteur, cela correspond à un bonus antérieur avant sinistre de 0.95 soit 5 % de bonus avec le sinistre responsable que vous avez subit, le résultat est : 0.95 * 1.25 = 1.18. Idem si 1.25, le résultat est un crm de 100 * 1,25 = 1.25 c’est un élément déterminant pour le calcul de la réduction du prix de votre nouvelle prime pour une année.

Le bonus-malus en assurance est un système d’augmentation ou de réduction de votre prime auto calculée selon les sinistres dont vous avez été victime au cours de l’année et pour laquelle votre assureur fixe le montant.

Vous avez été victime d’un ou de plusieurs accidents dont vous avez été déclaré responsable et vous êtes malussé ?

Votre prime d’assurance est devenue trop chère ?

Réalisez votre devis auto en ligne gratuitement et obtenez les offres adaptées à votre profil au meilleur rapport qualité/prix. En quelques clics, vous serez surpris de découvrir notre offre tarifaire, et nos assurances permettant de couvrir l’ensemble de vos besoins. Une fois votre choix fait pour l’une de nos trois offres, vous n’aurez plus qu’à souscrire, facilement et en ligne, au contrat voulu.

Vous l’avez compris, votre malus est calculé en fonction des sinistres responsables que vous avez occasionnés. Aux yeux de votre assureur, ceux-ci constituent une preuve tangible que vous représentez un risque supérieur à d’autres conducteurs vierges de tout accident. C’est pourquoi une assurance voiture avec un malus trop important est toujours synonyme de surprime quand il n’entraîne pas purement et simplement la résiliation de votre contrat par votre assureur pour sur-sinistralité.

Dans la plupart des cas, les sinistres pris en compte dans le calcul du bonus-malus par les assureurs sont les sinistres engageant la responsabilité (totale ou partielle) de l’assuré. Certains sinistres sont toujours exclus du décompte du malus automobile :

C’est le cas lorsque la responsabilité d’un tiers est engagée ou que le sinistre relève d’un cas de force majeur comme pour :

  • Les vols de voiture
  • Les actes de vandalisme
  • Les bris de glace
  • Les catastrophes naturelles
  • Ou encore Les incendies

Sinistre responsable :

Chaque sinistre responsable, ou semi-responsable, a une incidence négative sur votre coefficient bonus malus et donc sur le montant de votre prime auto. Cette incidence fonctionne comme suit : au 1er accident responsable, le montant de votre cotisation augmente de 25 % (20 % pour un véhicule de “tournée”, utilisé dans le cadre de votre profession). D’un coefficient de départ à 1, vous passez à un coefficient à 1,25 (1 x 1,25).

La première année d’assurance, le coefficient bonus malus auto de départ est égal à 1, il est diminué de 5% chaque année sans accident et majoré de 25% lors de chaque sinistre responsable.

Après 2 années sans sinistre responsable, votre malus est annulé et votre coefficient descend automatiquement à 1. Par la suite, à chaque année de conduite sans sinistre responsable, votre bonus augmente de 5 % (0,05).

Offre d’assurance en fonction de vos besoins

Une assurance auto propose souvent des services associés à ses garanties : assistance zéro ou X kilomètres, outils de déclaration facilitée de sinistre, aide à la rédaction d’un constat amiable, facilités de prélèvement de la cotisation, prêt d’un véhicule de courtoisie… etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *