Prix Assurance Habitation

Calculer le montant de sa prime pour son contrat habitation ?

   Qu’il soit en location ou que vous en soyez le propriétaire de votre maison ou appartement, l’assurance habitation est une charge financière qui se rajoute à notre quotidien. Pour bénéficier de toutes les garanties prévues dans votre police et votre contrat d’assurance, vous devez payer un certain montant à la compagnie d’assurances.

Ce montant varie en fonction de la nature de votre bien. Ce montant est souvent appelé « cotisation », mais il est également appelé « prime ». Les prix ne sont pas fixés au hasard, le coût de l’assurance habitation peut varier d’un voisin à l’autre, ou d’une compagnie à l’autre. Comment le prix de l’assurance habitation est-il calculé ? Renseignez-vous sur les critères pris en compte pour évaluer les différents prix proposés par les assureurs .

La situation de l’assuré

L’un des premiers critères pris en compte pour calculer le prix de l’assurance habitation est le statut de l’assuré : locataire d’un logement meublé ou non, propriétaire ou non, résident d’un logement de fonction, copropriétaire, etc. Les garanties offertes sont différentes afin de s’adapter aux besoins spécifiques de chaque individu.

Capital mobilier

La valeur du contenu de votre maison constitue votre capital mobilier : objets de valeur, matériel informatique, appareils ménagers, etc. Le coût approximatif de ces biens doit être estimé par vous, la personne assurée, afin de transmettre ce montant à votre assureur. Bien entendu, plus vous avez de biens, plus l’estimation est élevée et plus votre prime est élevée.

En cas de sinistre, l’objectif est de vous indemniser pour la juste valeur de ces actifs.

Des taux qui fluctuent en fonction de la valeur du bien assuré


La valeur estimée des objets assurés détermine directement le prix de votre assurance habitation. Il est donc important que cette estimation soit aussi précise que possible ! Tout dépend si vous tenez compte de tout ce qui se trouve dans votre maison, c’est-à-dire des meubles, des appareils électroménagers, des équipements high-tech et hi-fi et, bien sûr, des autres objets du quotidien tels que la vaisselle, les vêtements, les jouets des enfants et les objets de décoration (tapis, rideaux, miroirs, tableaux, etc.).

Si vous avez sciemment conservé toutes vos factures, il vous suffit de les additionner pour connaître la valeur des biens à assurer. Tu les as jetés ? Votre compagnie d’assurances peut également vous aider à estimer la valeur de vos biens de la manière la plus précise possible pour vous orienté vers la bonne formule. Enfin, pour l’évaluation de vos objets de valeur, tels que des antiquités ou des meubles de valeur, vous devez vous adresser à un expert.

Quels sont les critères utilisés pour calculer le prix d’une assurance habitation multirisque ?


Bien qu’ils puissent varier d’un assureur à l’autre, les critères utilisés pour déterminer les tarifs d’assurance habitation sont les suivants: 

  • Statut juridique de la personne assurée : occupant libre, locataire, propriétaire, propriétaire non occupant.
  • La situation de l’assuré : âge, état civil, profession, nombre d’enfants à charge.
  • Antécédents de l’assuré : historique des sinistres, contrats résiliés par une autre compagnie d’assurances.
  • Emplacement de l’habitation.
  • Caractéristiques du logement : type (maison ou appartement, y compris la localisation des étages), taille, nombre de pièces, présence de dépendances (balcons, garages, façades) ou d’équipements spécifiques (piscines, cheminées, installations photovoltaïques, etc.), moyens de protection, etc.
  • Utilisation du bien : résidence principale ou secondaire, location/sous-location/location partagée, location saisonnière, etc.
  • La valeur déclarée des biens meubles et des objets de valeur.
  • Sur la base de ces critères, l’assureur présente au client potentiel une liste de garanties et d’options. Le choix de ces garanties, ainsi que les franchises inhérentes

Aux tarifs de base fixés par l’assureur s’ajoutent un certain nombre de taxes, notamment pour l’assurance incendie (30%)/protection juridique (13,4%) et un fonds de garantie pour le financement des victimes du terrorisme (5,9 €).

Modifications annuelles des prix


Les primes à payer pour l’assurance familiale changent d’année en année. En effet, les primes doivent permettre à l’assureur de couvrir ses frais généraux et le risque lui-même. Une augmentation du nombre de sinistres, par exemple en raison d’une augmentation des catastrophes naturelles, peut entraîner une augmentation de la prime annuelle. En outre, les contrats d’assurance habitation sont toujours indexés (avec un ou plusieurs indices de référence, comme l’indice FFB) pour permettre aux assureurs d’adapter leurs garanties et de modifier leurs primes.

L’assuré doit être informé de toute augmentation de tarif et a la possibilité de refuser l’augmentation et de résilier la police. Ces changements de taux sont généralement mentionnés à l’échéance contractuelle annuelle, notamment en ce qui concerne l’échéancier des paiements futurs.

Assurance habitation : les raisons de la différence de prix


Quelle est la raison exacte de la différence de prix entre l’assurance des propriétaires et celle des locataires ? D’une part, cela est dû au fait que ce type d’assurance n’est que facultatif pour les propriétaires occupants. En revanche, elle est obligatoire pour les locataires. Proportionnellement, les compagnies offrent donc moins d’assurance aux propriétaires qu’aux locataires.

Une autre raison est que les propriétaires ont tendance à être mieux protégés que les locataires en cas de sinistre. Cela est dû au fait qu’en cas de sinistre, le propriétaire doit assumer une plus grande responsabilité.
Comme la compagnie d’assurance offre une plus grande protection au propriétaire, elle applique un taux plus élevé. En outre, le propriétaire a souvent tendance à prendre des mesures supplémentaires pour s’assurer que son logement et sa propriété sont bien protégés. Cela a un coût, qui se reflète dans les statistiques.

Enfin, comme les propriétaires vivent généralement dans des logements plus grands que les locataires, le montant des contributions varie considérablement. Un logement plus petit a tendance à bénéficier d’une police d’assurance habitation plus abordable. Par exemple, une police d’assurance habitation couvrant un logement de 20 mètres carrés n’est pas au même prix qu’une police d’assurance habitation couvrant un logement de 100 mètres carrés.

Comment puis-je changer mon assurance habitation pour obtenir un meilleur tarif ?


Vous avez effectué une simulation en ligne. Lorsque vous comparez plusieurs polices d’assurance, vous trouvez une offre intéressante et vous souhaitez souscrire cette assurance pour votre habitation. Vous devez d’abord résilier votre police d’assurance habitation actuelle. Mais vous devez le faire ! Les nouvelles compagnies d’assurances s’occupent souvent de cette partie du processus avec leurs procédures lourdes. Il ne vous reste plus qu’à signer votre nouveau contrat d’assurance pour protéger votre maison ou votre appartement.

Certaines compagnies d’assurances proposent même des signatures électroniques, puis toutes les démarches sont effectuées en ligne. Vous pouvez donc obtenir vos tarifs d’assurance habitation en ligne et souscrire votre police directement depuis votre ordinateur ou votre téléphone portable. Il n’est pas nécessaire de se rendre dans une agence ou d’attendre de recevoir un devis commercial par courrier.