Devis assurance habitation simulation

Devis pour son appartement

Un devis est une estimation de la valeur d’un service, c’est-à-dire le montant à payer pour un service. Dans certains cas, assurer son logement est une obligation, mais c’est aussi un gage de tranquillité d’esprit. Comment choisir la meilleure assurance habitation ? Les garanties nécessaires, la couverture supplémentaire, le montant de la prime…

L’assurance habitation est-elle obligatoire ?

 Si vous êtes locataire d’un appartement, vous devez savoir que vous êtes obligé de souscrire une assurance habitation pour votre appartement. Que vous soyez étudiant, actif ou retraité, ce n’est pas votre situation mais la nature de votre habitation qui détermine vos obligations en matière d’assurance.

Mêmes obligations pour le logement partagé

Un bail en copropriété est un type de bail. Toutefois, les colocataires sont libres de choisir s’ils souhaitent conclure un contrat commun ou un contrat séparé.

En revanche pour les propriétaires 

Les propriétaires ne sont pas liés par cette obligation. Qu’ils soient propriétaires occupants ou non-propriétaires, ces derniers sont libres de choisir de souscrire ou non une assurance appartement. Seuls les propriétaires d’appartements sont obligés de souscrire une assurance.

La souscription d’une assurance habitation (assurance responsabilité civile des locataires) est une obligation légale pour le locataire. Vous êtes couvert pour votre responsabilité en tant qu’occupant envers votre propriétaire. Par exemple, si vous brisez accidentellement une fenêtre dans votre logement, votre assurance en tant que locataire paiera les dégâts.

Les garanties pour assurer votre appartement

L’assurance multirisque habitation pour les appartements comprend un ensemble de garanties de base (hormis la responsabilité civile) qui est présent dans presque tous les contrats et qui s’applique dans les conditions spécifiées.

  • Cadre de vie : protection de vos clôtures, portails, interphones, systèmes de vidéosurveillance, arbres, aménagements extérieurs, piscines, plomberie extérieure, etc. Cette option couvre également les frais de recherche de fuites, de casse et de réparation (sol, allée, terrasse, etc.) mais aussi la surconsommation d’eau associée (sauf pour les piscines).
  • Dommages électriques : pour protéger vos appareils et équipements électroniques (électroménager, ordinateurs, téléviseurs, etc.) en cas de surtension ou de simple court-circuit.
  • Nouveaux équipements : indemnisation basée sur la valeur de remplacement sans dépréciation lors du remplacement de meubles et d’appareils électroménagers et électroniques de moins de 7 ans.
  • Protection juridique de la famille : aide dans les litiges relatifs à la consommation, à la santé, à la protection sociale et, bien sûr, à votre logement (litiges avec le propriétaire, litiges avec les groupes ou syndicats de copropriété lorsqu’une décision réduit vos droits et/ou vous cause un préjudice financier, problèmes de voisinage, etc.)
  • Protection de la mobilité : protection contre les dommages accidentels et le vol de votre équipement mobile, de vos équipements de sport et de loisirs, de vos vélos ou scooters (y compris les véhicules à assistance électrique) et assurance annulation de vacances pour vous avantager partout.

Il est aussi possible de souscrire une assurance pour bénéficier d’une extension de garantie ou d’une meilleure indemnisation en cas de sinistre. Par exemple : assurance protection juridique, assurance dommages électriques, assurance piscine, assurances dommages. 

Défaut de souscription d’une assurance habitation : quelles sont les sanctions ?

Si vous n’êtes pas assuré, vous risquez de devoir payer des pénalités. Si vous ne souscrivez pas d’assurance après avoir été mis en demeure par votre propriétaire, vous risquez…

  • Votre loyer peut augmenter : le propriétaire peut souscrire une assurance habitation à votre nom et percevoir cette somme sur votre police. 
  • Résiliation de la location : le propriétaire a le droit de mettre fin à la location si le contrat de location prévoit cette possibilité.

Calcul de la prime pour l’assurance de son appartement

Le prix de l’assurance habitation est calculé en fonction de différents paramètres : 

  • Situation géographique du logement : rural, urbain, suburbain, quartier, résidentiel, isolé…
  • Nature du logement : résidence principale ou secondaire, meublée ou non meublée…
  • Risque climatique.
  • Caractéristiques du bien : âge de la maison, occupants, taille, nombre de pièces, dépendances, dépendances, etc.
  • Niveau de sécurité : portes blindées, vidéosurveillance, etc.

Attention aux fausses déclarations lors de l’achat !
Il est important de fournir des informations exactes dans les formulaires fictifs utilisés pour comparer les devis d’assurance habitation. En plus de bénéficier d’un prix et d’une couverture adaptable, toute fausse déclaration (ou omission) peut avoir un impact sur le contrat (remboursement de l’indemnité de l’assuré, refus de payer en valeur de remplacement…)

Si l’assuré a délibérément triché au moment de la souscription, le contrat peut être considéré comme nul et non avenu. La compagnie d’assurances conserve les cotisations versées.

Choisir la bonne assurance habitation pour votre appartement

Comment trouver la meilleure assurance habitation pour votre appartement ? Lorsque vous comparez, concentrez-vous sur le prix, qui devrait vous faire économiser de l’argent, mais aussi sur des facteurs importants tels que :

– Garanties incluses et exclues, exclusions aux garanties.
– Le montant de la franchise.
– La valeur des biens couverts.
– Limite de l’indemnité.

Comment obtenir son devis d’assurance habitation ?

Il n’est plus nécessaire de contacter chaque entreprise. Pour votre résidence principale ou secondaire, en tant que propriétaire, non-propriétaire (NOC) ou locataire, vous pouvez vous fier au comparateur en ligne qui  trouvera l’option parfaite pour vous. Elle est basée sur les informations fournies dans le formulaire.

Il n’est pas nécessaire de se rendre sur le site de chaque assureur (Allianz, Maaf, Axa, Macif ou GMF), mais d’obtenir un devis direct correspondant à votre profil. La page des résultats affichera les devis de chaque assureur. Il est ainsi très facile de comparer les détails et les tarifs.

Quel est le prix moyen d’une assurance habitation selon les propriétés ?


Un studio n’a pas besoin d’être assuré pour une assurance habitation extrêmement complète. La petite taille de l’appartement signifie que, en théorie, il y a moins d’objets de valeur dans l’appartement. Il n’y a pas de jardins, de dépendances, de piscines : le prix de votre assurance habitation sera naturellement plus bas. Pour un petit studio, il est possible de trouver une assurance pour moins de 10 € par mois en comparant les devis.

Le prix de l’assurance habitation pour les propriétaires est également lié aux différents facteurs mentionnés ci-dessus. Cette fois-ci, bien que l’assurance MRH ne soit pas obligatoire, il est tout de même plus sage d’y souscrire. En effet, en cas de sinistre important, sans assurance, vous ne serez pas indemnisé et risquez de ne pas pouvoir effectuer les réparations nécessaires. Pour 2019, MAAF propose une formule complète à 256 € par an pour les T4.

Le prix de la police d’assurance habitation d’un locataire peut être difficile à déterminer avec précision. En effet, comme mentionné dans ce guide, l’estimation du prix de l’assurance habitation dépend de différents facteurs tels que le profil, la valeur du bien, sa localisation et sa nature. Pour vous donner une idée, en 2019, la Matmut propose des contrats à 168 €/an pour un appartement d’une chambre. 

L’assurance PNO (propriétaire non-occupant), permet de prendre en charge les sinistres non couverts par l’assurance du locataire. Cette assurance devient indispensable en cas de vacance locative. En effet, entre deux baux, si votre bien immobilier est victime d’un incendie ou d’un dégât des eaux par exemple, seule l’assurance PNO prendra en charge votre indemnisation. Cela coûte une dizaine d’euros par mois.